Sélectionner une page

Quel est le point le plus haut de Paris ?

Publié le 24 juillet 2017

Le débat sur le point le plus élevé de la capitale n’a pas fini d’alimenter les conversations. Entre les tenants de Montmartre et ceux du Télégraphe, les arguments se bousculent. Toute la question dépend du point précis où se fait la mesure. S’agit-il du domaine public ou du domaine privé ?

En fait, les deux points culminants de Paris sont situés à l’intérieur d’un cimetière : le cimetière du calvaire, jouxtant l’église Saint-Pierre de Montmartre à 130,53 mètres d’altitude (dans le 18e arrondissement) et, un peu en-deçà, le cimetière de Belleville à 128,64 mètres (dans le 20e). Mais il s’agit là du domaine privé. Dans le domaine public, cette différence d’altitude se réduit à 5 petits centimètres entre la rue du Télégraphe et l’entrée de l’église Saint-Pierre de Montmartre, avec 128,16 mètres contre 128,21 !

L’inventeur du Télégraphe, Claude Chappe, fit d’ailleurs la première expérience de communication télégraphique en 1794 en reliant ces deux points les plus élevés de Paris, comme en témoigne une plaque à l’entrée du cimetière de Belleville. Le télégraphe de Belleville, devenu désuet, fut détruit en 1860.

Dans la toile de Jacques-Auguste Regnier en illustration, le peintre représente le télégraphe optique de Chappe, juché sur le clocher de Saint-Pierre de Montmartre. Au-dessus du chœur, une tour destinée à supporter le télégraphe avait été construite dès 1794, et reste en place jusqu’en 1840.

Pour aller plus loin, lisez l’article que j’ai publié dans 18 Les Nouvelles…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest