Sélectionner une page

Le bar des Nautes, ex-maison des Célestins

Du port aux pavés au quai des Célestins, histoire d’un ancien port de marchandises devenu promenade romantique.

A force de références littéraires, picturales ou cinématographiques, les quais de la Seine sont devenus  un lieu emblématique du romantisme international, une promenade où il fait bon flâner, au crépuscule, et s’embrasser à l’ombre d’un pont.

Entre le pont de Sully et le pont Marie, en regardant vers l’aval, la Seine forme un coude dans le creux duquel se dresse un ancien bâtiment fluvial, la maison des Célestins. A l’origine en 1837, lors des travaux d’aménagement de la Seine, c’est un corps de garde (un poste de police) érigé par Antoine-Marie Peyre, comme l’explique un article détaillé du site Rue Beautreillis. Utilisé  ensuite pour le service municipal de la navigation, il a longtemps été laissé à l’abandon, avant d’être géré en 2011 par Ports de Paris. C’est désormais un spot branché baptisé Les Nautes, en mémoire de cette confrérie de bateliers dont le musée de Cluny abrite un vestige : le pilier des Nautes, érigé en hommage à Jupiter. Les pieds dans l’eau, regard perdu sur l’île Saint-Louis, les Parisiens viennent ici siroter un verre.

Quel contraste entre cette activité de loisirs et l’histoire de ce port qui permettait d’acheminer à Paris denrées et marchandises : vins, épices, et surtout les pierres de grès de Fontainebleau destinées à paver la capitale ! C’était aussi une escale pour les coches d’eau, ces navettes transportant des voyageurs.

En 1905, l’ancien « port aux Pavés » est rebaptisé « quai des Célestins », du nom d’un couvent tout proche, aujourd’hui remplacé par la caserne abritant l’état-major de la Garde Républicaine. En 1967, une partie du port est transformée en une portion de la voie Georges-Pompidou, qui deviendra piétonne en 2016. Ainsi, les touristes et les amoureux peuvent-ils marcher au fil de l’eau, de pont de pont, et goûter l’agrément d’un coucher de soleil dans l’ancienne cité des Nautes.

2 Commentaires

  1. Gaspard Landau

    Bonjour,

    J’ai découvert votre site et j’apprécie beaucoup le travail de comparaison et de mise en perspective que vous présentez.

    Comme vous, je travaille à la redécouverte du Paris d’avant, mais en me limitant au quartier de l’Arsenal et de Saint-Paul, dans le 4e arrondissement. Je présente mes travaux et le résultat de mes recherches sur un site, https://ruebeautreillis.blog/

    S’agissant de votre page sur la maison des Célestins, je me me permets de vous proposer ce lien vers l’article que j’ai écrit à son sujet l’an dernier. Vous verrez notamment que sa construction est plus ancienne que celle habituellement signalée.

    Je vous souhaite bonne continuation dans vos travaux.
    Bien cordialement.

    Gaspard Landau

    https://ruebeautreillis.blog/2021/11/18/histoires-de-quartier-la-maison-des-celestins-ancien-corps-de-garde-du-port-saint-paul/#more-1838

    Réponse
    • Julien Barret

      Cher Gaspard Landau,
      Merci beaucoup pour ce commentaire, ainsi que pour l’extrême précision et la grande qualité de votre article, tout à fait détaillé et agréable à lire, comme le reste de votre site.
      Une ultime précision peut-être : après avoir été un corps de garde (que j’écrirai sans tirets pour moderniser la graphie de l’Académie en 1694), le bâtiment a-t-il effectivement servi au service municipal de la navigation ?
      Bien à vous,
      J. Barret.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’échauguette de l’hôtel Lamoignon

L’échauguette de l’hôtel Lamoignon

Le bar des Nautes, ex-maison des Célestins

Le bar des Nautes, ex-maison des Célestins

L’escalier de la rue des Degrés

L’escalier de la rue des Degrés

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

Au Rocher de Cancale

Au Rocher de Cancale

De la place Royale à la place des Vosges

De la place Royale à la place des Vosges

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest