Sélectionner une page

L’ancienne gare de Vaugirard-Ceinture

Sur le pont de la Petite Ceinture ferroviaire franchissant la rue de Vaugirard, l’ancienne gare sera bientôt en travaux. Si la plupart des gares de la PC ont été transformées en bars ou en restaurants, celle-ci devrait devenir un lieu de coworking.

Publié le 22 juin 2018

Que sont devenues les gares de la PC ?

Sur les 36 gares aménagées sur le circuit de le Petite Ceinture entre 1854 et sa fermeture en 1934, une partie d’entre elles ont été détruites, à l’image de la gare Couronnes Marchandises ou Bel Air Ceinture. Une autre partie a déjà été réhabilitée, souvent en restaurant, c’est le cas de la Recyclerie, à la porte de Clignancourt, ou en avril 2017 du Hasard ludique dans l’ancienne gare de Saint-Ouen, tout comme l’ancienne Gare aux gorilles dans la gare du Pont de Flandre, devenue un club de jazz. Enfin, une partie est en voie de requalification, comme la Flèche d’or, ouverte de 1995 à décembre 2017 et dont le sort semble suspendu à un rachat prochain (une enseigne de pubs irlandais est évoquée).

On sait que la Petite Ceinture est un lieu de promenade exceptionnel. Dans le 15e, la volonté municipale a été de créer un arc vert reliant le parc André Citroën au parc Georges Brassens, l’essentiel de cette portion a donc été transformée en une voie piétonne entre la station de métro Balard à la rue Olivier de serres. Après un passage piéton où l’on peut observer deux fresques de l’artiste Aki Kuroda, la voix ferrée resurgit dans le parc Georges Brassens, longeant l’arrière du théâtre Monfort qui occupe un ancien bâtiment des abattoirs de Vaugirard.

L’ancienne gare de Vaugirard

Sur ce parcours, on découvre, sur le pont ferroviaire franchissant la rue de Vaugirard, une ancienne gare de la Petite Ceinture qui sera bientôt en travaux. Il est question, suite au budget participatif, d’en faire un lieu de coworking. Avant que l’endroit ne soit transformé et réhabilité, j’y suis allé prendre quelques photos. On peut avoir quelques frissons en escaladant la petite grille de la voie ferrée pour s’approcher de la fenêtre et découvrir un intérieur laissé à l’abandon. On y distingue quelques tables, des chaises empilées et au mur des barres de gymnastique qui témoignent de l’époque où c’était une salle de sports, avant d’accueillir des sociétés de services. Bref, un espace en transition qui fut jadis également habité.

La gare fut ouverte aux voyageurs en février 1867. Au début du 20e siècle, un couloir souterrain est aménagé pour assurer une correspondance avec la station de métro Porte de Versailles. Comme le reste de la Petite Ceinture, la station ferme au trafic voyageurs en 1934. Depuis septembre 2013, un escalier donne accès à la voie ferrée réhabilitée depuis la rue de Vaugirard.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest