Sélectionner une page

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Cet hôtel vétuste bordant le canal de l’Ourcq et dont les fenêtres donnaient sur le pont de la Petite Ceinture reste un lieu mystérieux du Paris surréaliste, aujourd’hui disparu.

Le Château tremblant fait partie de ces lieux mythiques du Paris disparu, de ceux qui excitaient déjà l’imagination des artistes de leur temps et dont la trace ne se conserve qu’à travers quelques rares témoignages. D’ailleurs, il ne figure pas dans le Guide du Paris surréaliste, pourtant assez complet, édité sous la direction d’Henri Béhar (Editions du Patrimoine, 2012).

C’est en visionnant une archive de l’INA recueillant un témoignage de Jacques Prévert sur le 54 rue du Château, que j’apprends l’existence de ce lieu oublié. Alors qu’on l’interroge sur cette baraque de Montparnasse où il vivait avec sa femme, ainsi que le peintre Yves Tanguy et sa compagne, c’est un autre Château qu’évoque Prévert, plus mystérieux encore.

Au Château tremblant était un petit hôtel qui bordait le canal de l’Ourcq, quai de l’Oise, dont les fenêtres s’ouvraient sur la passerelle du chemin de fer de ceinture qui l’enjambe. Pourquoi tremblant ? Parce qu’il « tremblait quand le train passait », explique Prévert.

Après quelques recherches, j’en retrouve la silhouette dans des images d’un film de 1936 exhumées par le site marcel-carne.com. Il s’agit du premier film de Marcel Carné, Jenny, dont les dialogues furent justement écrits par Prévert, qui avait adapté avec Jacques Constant un scénario de Pierre Rocher. Dans la scène en question, Lucien (Albert Préjean) emmène en voiture une jeune-fille sur les bords du canal, Danielle, jouée par Lisette Lanvin. Ils empruntent ce « pont craqueur », passent devant le Château tremblant, et se rendent « Au Rendez-vous de la marine » qui existe toujours, 14 quai de la Loire.

Dès 1928, Jacques Prévert et son frère avait déjà mis en images ce lieu dans Souvenir de Paris, court-métrage évoqué par Gilles Schlesser, fils du fondateur du cabaret l’Écluse, dans un post sur le sujet : « La caméra suit des femmes dans les quartiers de l’Opéra, des Champs-Élysées, sur le quai d’Austerlitz et vers le canal de l’Ourcq. On y aperçoit le pont de Crimée et le fameux hôtel-bistrot, Au Château tremblant, qui inspirera à Prévert un poème, Intempéries, dans lequel un ramoneur a perdu sa marmotte, emportée par le vent du nord » :

« Et le vin du Château-Tremblant monte à la tête du rêveur et lui ramone les idées ».

Trente années plus tard, Henri Langlois retrouve les rush de Souvenir de Paris et les frères Prévert en font un nouveau film, Paris la belle, accompagné d’une musique et d’un commentaire. Jacques y joue son propre rôle, Marcel Duhamel incarne le facteur, le commentaire est lu par Arletty. Le film sort en 1960 et obtient le Prix spécial du Jury à Cannes.

Capture d'écran du site marce-carne.com

Image extraite du film Paris la Belle (archives de la famille Prévert)

Comme le montre ce plan extrait de Paris la belle, l’hôtel est presque littéralement collé à la voie ferrée. Dès lors, on ne s’étonne pas que le train fasse trembler ses fondations.

Alors, que reste-t-il de cet hôtel mythique ? Absolument rien, comme on le voit sur les photos en haut de page. Il a été remplacé, avec la fabrique de plâtre mitoyenne, par un grand immeuble des années 80. Néanmoins, les galeries aménagées sous les piliers du pont accueillent des ateliers d’artistes chapeautés par l’association La Vache bleue. Quant au pont de la Petite Ceinture, en juin 2018, il était décoré d’une fresque tissée de rouge lors du festival Ourcq Living Colorz qui a lieu chaque année au printemps…

2 Commentaires

  1. philippot Patricia

    Bonjour juste pour info. L’hôtel le château Tremblant se trouvait quai de l’Oise et non quai de la Marne je crois

    Réponse
    • Julien Barret

      Oui, c’est exact, je vous remercie pour votre précision, je corrige tout de suite !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest