Sélectionner une page

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Après avoir été laissé à l’abandon, le passage du Grand Cerf a été complètement rénové en 1990, pour retrouver un peu plus que son lustre d’antan.

Le passage du Grand Cerf relie la rue Dussoubs et la rue Saint-Denis, non loin de la maison natale de Léon Blum. Avec ses 12 mètres de hauteur, il domine la plupart des autres passages parisiens construits à la même époque. Son nom vient de l’hôtel du Grand Cerf qui occupait l’emplacement où il fut créé en 1825, vingt ans avant l’édification de sa belle verrière en métal et fer forgé. Sa structure en partie métallique a permis de construire deux niveaux de façade entièrement vitrée, les habitations commençant au troisième étage.

En 1862, il est légué à l’Assistance publique qui le met en location. Laissé progressivement à l’abandon dans la 2e moitié du 20e siècle, il est vendu en 1985 pour être entièrement détruit et restauré à l’identique en 1990. D’une image à l’autre, on compte le même nombre de passerelles en fer forgé, tandis que les carreaux de marbres semblent avoir changé de couleur.

La photo en noir et blanc, prise après la Première Guerre Mondiale, évoque cet univers surréaliste propice à la rêverie, à la fois sombre et miroitant, que décrit Walter Benjamin dans son Livre des Passages resté inachevé : on y découvre des vitrines de maroquiniers, prêt-à-porter, cadeaux, mais aussi « gaines, soutien-gorges et linge de maison ».

Aujourd’hui, les enseignes proposent des articles d’artisanat, bijoux ou mobilier design. Sur la vue ancienne, dont Atget a fait un cliché comparable en 1907, on reconnaît la devanture d’un marchand de jouets qui faisait la joie des enfants du quartier, avec ses bacs sous verre », détaille Jean-Louis Celati, grand collectionneur de cartes postales né dans le 2e arrondissement. Resté en place jusqu’en 1975, le magasin a été remplacé par une enseigne de laine et passementerie qui a tendu des guirlandes colorées de part et d’autre de l’allée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest