Sélectionner une page

Le marché aux fleurs de la Cité

Installé depuis 1809 sur l’actuelle place Louis-Lépine après avoir quitté le quai de la Mégisserie, le marché est en passe d’être rénové.

Mythifié par les poètes et les touristes, à l’image de la Reine Elizabeth II qui l’avait visité en juin 2014, le marché aux fleurs de la Cité suscite bien des fantasmes. Ainsi, contrairement à ce qu’écrit l’office du tourisme de Paris, il n’est pas « constitué de pavillons d’époque 1900 », ceux-ci ayant été conçus dans les années 1910 par Jean-Camille Formigé, l’auteur de la grande serre d’Auteuil, et mis en place en 1924 (cf. l’enquête à lire sur louvrepourtous.fr).

En 1873, dix ans après l’édification du tribunal de commerce qui occupe une partie de la place, un premier marché est construit en dur avec des pavillons aux colonnettes de fonte. En 1905, lors de l’excavation du métro Cité, la plupart de ces pavillons sont démontés et une partie des arbres abattus, laissant place à un marché ouvert. Lorsqu’il est question d’édifier un nouveau marché, la presse s’enflamme : « On veut substituer aux étalages en plein vent un affreux hall en zinc », écrit Le Populaire du 23 septembre 1922, avant de se raviser.

Vu l’état des pavillons de Formigé, la Ville de Paris vient de lancer un appel d’offres pour réhabiliter « l’ensemble du marché aux fleurs dans le respect des structures existantes », supprimant les baraques en bois le long du quai, visibles à gauche de la photo actuelle, « afin de libérer la visibilité sur la Seine et faciliter la circulation piétonne ». En août 2020, alors que le marché n’était que partiellement ouvert, deux jeunes filles sillonnaient le quai de la Corse en trottinette, dans une tenue plus légère que les dames bourgeoises du temps jadis, portant renard au cou.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

Au Rocher de Cancale

Au Rocher de Cancale

De la place Royale à la place des Vosges

De la place Royale à la place des Vosges

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest