Sélectionner une page

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Ancêtre du CNED et des cours par correspondance, l’Ecole Universelle est fondée en 1907 boulevard Exelmans, dans un immeuble qui préfigure la mode actuelle des open space.

En empruntant le boulevard Exelmans depuis la rue Michel Ange vers la Seine, on découvre sur la droite, aux numéros 59, 61 et 63, une grande barre d’immeuble aux balcons et terrasses géométriques. Avant son édification en 1977 se tenait ici un domaine où Frédéric Ozil établit en 1907 son École Universelle, l’ancêtre du CNED et des cours par correspondance. Passé le porche, on découvre un jardin en longueur cachant un autre immeuble qui fut inauguré en grande pompe par le Ministre de l’Éducation en 1923, puis rénové dans les années 60. L’édifice abrite aujourd’hui une pépinière d’entreprises sous la marque Perigord d’Olivia Allard, arrière-petite-fille du fondateur de l’École Universelle. Sa grand-mère Marguerite a habité l’immeuble toute sa vie tandis que son oncle est né dans les caves pendant les derniers bombardements allemands de 1944 sur Boulogne.

À l’origine, il y avait trois hôtels particuliers dans ce jardin. Frédéric Ozil achète le terrain en 1907 et remplace l’édifice du fond pour faire bâtir un nouveau bâtiment offrant cinq plateaux lumineux de 1000 mètres carrés de plain pied, sorte d’open space avant l’heure. Dans le jardin arboré dont les feuillages coupent les perspectives, impossible de retrouver la vue ancienne, il faut se coller au bâtiment pour trouver un angle comparable.

Frédéric Ozil, ancien chef de poste de Périgueux, n’a pas inventé l’enseignement à distance, apparu en 1830 avec le développement de l’imprimerie et à la généralisation des services postaux. Mais il l’a amplifié durant plus de 60 ans, en prenant en charge la scolarité de 100 000 élèves dans plus de 20 pays, encadrés par 1000 professeurs et 350 employés. Le nombre de copies à acheminer était si considérable qu’un bureau de Poste dédié fut installé dans le bâtiment du 63 boulevard Exelmans. Aujourd’hui, c’est devenu une salle de sports.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest