Sélectionner une page

Jean-Louis Celati, le vrai titi parigot

Jean-Louis Celati est un personnage extraordinaire : c’est à la fois un authentique titi Parigo amoureux du quartier de son enfance, un infatigable collectionneur de cartes postales et l’auteur de Mémoire des rues, une collection de livres qui illustre les 20 arrondissements de Paris en cartes anciennes…

Publié le 10 mai 2017

La passion de Paris

Jean-Louis Celati est un vrai titi parisien, comme il n’en court plus les rues. Il a collectionné les cartes postales anciennes de rues de Paris, des photos de presse et des photos de commerçants dont il a réussi à identifier les boutiques grâce à un minutieux travail de recoupement à partir de bottins d’époque, annuaires de téléphone et annuaires du Commerce. Il a aussi été éducateur de rue pendant 40 ans, dans le quartier des halles. Enfin, il a écrit et édité un certain nombre de livres sur Paris, comme l’étonnant Paris Imprévu qui reprenait le titre d’un livre bien plus ancien. Et c’est lui qui est à l’origine de la série Mémoire des rues, qui illustre les 20 arrondissements de Paris avec 6500 photos anciennes. Rencontre en sons et en images.

Nostalgie d’un Paris disparu

Dans le Paris d’avant, du côté des grands boulevards et des halles, la sociabilité et les commerces de proximité étaient bien présents, se rappelle Jean-Louis Celati. « La  rue a perdu sa fonction d’intégration », analyse l’ancien titi Parigot qui se souvient des attroupements et des réunions jadis fréquents dans l’espace public. Le confort, la télévision et internet nous ont fait perdre, selon lui, « notre disponibilité à la rencontre ». 

Éducateur de rue

Son travail d’éducateur de rue débute au centre la Clairière, créé en 1911 rue Greneta, dans le 2e arrondissement, et toujours actif aujourd’hui. Celati va alors à la rencontre des jeunes qui traînent dans la rue. Pour les 75 ans de la Clairière, il imagine une exposition de vieilles cartes postales du quartier ouverte à tous… L’événement est une réussite, ce qui lui donne l’idée de proposer aux jeunes de vendre des images de Paris pour restaurer leur propre image, écornée par la vie. 

La collection Mémoire des rues

Disposant de nombreuses photos anciennes, Jean-Louis Celati fonde avec ses deux associés la Photothèque des Jeunes Parisiens dans le but d’éditer une série de livres sur Paris. Pour chacun des vingt arrondissements, il réunit 320 images qu’il légende, ce qui donne naissance à la collection Mémoire des rues. Les sources : des photos de rues publiées par les éditeurs de la fin du 19e siècle, des photos de commerçants et quelques clichés de presse. Aujourd’hui, la Photothèque ayant fait faillite, la collection est disponible aux éditions Parigramme.  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest