Sélectionner une page

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

Entre 1860 et 1937, les abords de la porte de Saint-Cloud ont été bâtis et une fontaine art déco a remplacé l’ancienne barrière d’octroi.

Jusqu’en 1860, l’enceinte des fermiers généraux, ce « mur murant Paris », permettait de prélever un impôt sur les marchandises entrant dans la capitale. Après l’annexion des communes de Passy et d’Auteuil, l’octroi de Paris est repoussé aux limites des fortifications et il fonctionnera jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Ainsi observe-t-on, sur la carte ancienne, un pavillon d’octroi posé entre anciens bastions n°65 et 66 de l’enceinte de Thiers. « Le personnel de l’octroi comprenait en 1905 un préposé en chef, un brigadier, un sous-brigadier, un receveur central, un receveur adjoint, neuf receveurs ordinaires, deux jaugeurs et cinq surveillants de première classe », indique la brochure Mémoire Vive éditée par la ville de Boulogne, laquelle comptait jadis neuf octrois.

En 1928, la municipalité de Paris crée la place de la Porte-de-Saint-Cloud. Huit ans plus tard, dans la perspective de l’Exposition internationale de 1937, elle commande au sculpteur Paul Landowski deux fontaines monumentales symbolisant les sources de la Seine, hommage aux eaux jadis reconnues du village d’Auteuil. On doit notamment à Landowski le célèbre Christ du Corcovado dans la baie de Rio. Un musée consacré aux artistes des années 1930 porte son nom à Boulogne.

Sur la carte postale de 1900, une pancarte « Entrée de Paris » est posée sur la barrière, au-dessus d’une guérite, tandis qu’un convoi de déménagement passe à cheval, côté Paris. A l’époque, seul se dressait un immeuble en briques de quatre étages à l’angle de la rue Michel Ange et du boulevard Murat. A droite de la photo récente se dresse un grand immeuble des années 70, à la place d’un édifice bien plus modeste. Les deux fontaines érigées au centre du terre-plein , couvertes de bas-reliefs art déco, sont actuellement en travaux selon les vœux du budget participatif, comme l’indiquent les barrières de chantier visibles sur la photo récente. On n’y distingue pas les scuptures, hors champ, mais on aperçoit, à gauche, leur vasque asséchée depuis 25 ans. Elle doivent être remise en eau en novembre 2019.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

Au Rocher de Cancale

Au Rocher de Cancale

De la place Royale à la place des Vosges

De la place Royale à la place des Vosges

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest