Sélectionner une page

Sous les piliers du viaduc de Passy

A l’ombre du métro aérien, entre la Seine et la station Passy, la rue de l’Alboni n’a pas trop changé depuis sa création en 1894.

Depuis les hauteurs de la place de Costa-Rica, la rue de l’Alboni offre une des vues les plus extraordinaires de Paris. C’est la Seine et le sud-ouest de la capitale que le regard embrasse de l’entrée de la station Passy, jusqu’aux coteaux de Meudon. D’en bas, cette même rue offre une vue en contre-plongée vers la plateforme aérienne de la ligne 6, à côté de laquelle se dessine un dôme haussmannien dominant le quartier de sa hauteur insolente.

Baptisée en l’honneur d’une cantatrice italienne, la rue de l’Alboni est ouverte en 1894 dans le prolongement de la passerelle de Passy construite pour l’Exposition universelle de 1878. Ce pont, transformé en un viaduc ferroviaire ultra moderne en 1905, attire les touristes et fascine les cinéastes du monde entier, au point de figurer dans une scène anthologique du film Inception de Christopher Nolan. Auparavant, la rue de l’Alboni avait servi de décor au Dernier Tango à Paris et au Quai des Orfèvres.

Nos deux photos font apparaître le dôme emblématique du 10 rue de l’Alboni, tour d’angle à colonnes surmontée d’une rotonde, elle-même rehaussée par une lanterne que les autres immeubles ont perdue. C’est l’œuvre de l’architecte Louis Dauvergne, datée de 1899, tout comme les numéros 6 et 7. Inspirés par l’Exposition universelle de 1889, ces bâtiments devaient servir d’hôtels pour la durée de l’Exposition universelle de 1900, avant de devenir des immeubles de rapport. 

Trois différences sautent aux yeux entre les deux images. D’abord, un auvent a été aménagé sur la plateforme aérienne du métro, en haut des escaliers, pour protéger les voyageurs des intempéries. Ensuite, une passerelle piétonne prolonge le pont de Bir Hakem jusqu’à la rue de l’Alboni, en franchissant la passante avenue du président Kennedy. Enfin, un bar tabac occupe maintenant le rez-de-chaussée de l’immeuble d’angle sur l’avenue Kennedy, à la place d’un marchand de journaux et de vin, comme en témoignent les bouteilles présentées en devanture sur la carte ancienne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

L’ancienne coutellerie de la rue Léopold-Bellan

Au Rocher de Cancale

Au Rocher de Cancale

De la place Royale à la place des Vosges

De la place Royale à la place des Vosges

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest