Sélectionner une page

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

La rue Fresnel n’a pas trop changé en cent ans, si ce n’est qu’elle mène depuis 1937 au palais de Tokyo, et qu’elle fut inondée lors des crues de janvier 1910.

Ouverte en 1869 sur l’emplacement des Établissements Cail où ont été montés environ 600 locomotives Crampton, la rue de Versailles est rebaptisée en 1877 du nom de l’ingénieur et physicien Auguste Fresnel, célèbre par ses travaux sur les phares et lentilles lumineuses. Située entre la Seine et l’avenue du Président Wilson, elle relie aujourd’hui les jardins du Trocadéro au palais de Tokyo inauguré pour l’Exposition Internationale de 1937, comme le palais de Chaillot voisin.

Sur la carte postale ancienne, ce qui frappe au premier abord, ce sont bien sûr ces deux sauveteurs en barque. La photo a été prise en janvier 1910, lors de la crue décennale de la Seine, bien plus dévastatrice que celle de janvier 2018. D’un niveau de 8,62 mètres, ce fut la crue la plus élevée après celle, oubliée, de 1658 qui atteignit 8,81 mètres. Le 28 janvier 1910, 22 000 caves et des centaines de rues furent envahies par une eau glacée et polluée. La rue Fresnel fut touchée au premier chef, vu sa proximité avec la Seine, juste derrière le quai de New-York.

Au second coup d’œil, un autre élément est notable : on distingue, dans la perspective de la rue, un viaduc. Sachant qu’il ne peut s’agir du viaduc d’Auteuil, ni de celui de Passy, pas plus que de la petite ceinture ou de la passerelle Debilly, de quoi est-il question ? Après réflexion, c’est tout simplement l’avenue du Président Wilson qui nous est cachée par le Palais de Tokyo et dont on a oublié le caractère aérien. Aujourd’hui, les piles de l’avenue, qu’on pourrait prendre pour un pont ferroviaire, ne sont apparentes que depuis les rues qui enserrent le Palais de Tokyo perpendiculairement à la Seine. D’ailleurs, un mur de soutènement est bien visible à gauche de l’image.

La rue Fresnel est bordée par les façades arrières des grands hôtels particuliers de l’avenue d’Iéna, comme l’hôtel Sanchez de Larragoïti ou l’ancien hôtel du prince Roland Bonaparte, aujourd’hui occupé par le Shangri-La. Qui l’empreinte aujourd’hui verra sans doute le personnel hôtelier faire une pause. Mais, même en janvier dernier, nulle barque de sauveteurs ne fendait les flots de la rue Fresnel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Le Grand Cinéma Saint-Paul

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Saint-Germain-l’Auxerrois et sa mairie

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Montparnasse : de la gare au centre commercial

Le marché aux fleurs de la Cité

Le marché aux fleurs de la Cité

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

La libellule d’Hector Guimard porte Dauphine

Le square du Vert-Galant

Le square du Vert-Galant

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

De l’hôpital Boucicaut à l’écoquartier

Le Pont de Sully, changeant et éternel

Le Pont de Sully, changeant et éternel

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

L’église Saint-Pierre-de-Chaillot

La rue Saint-Antoine résiste au temps

La rue Saint-Antoine résiste au temps

Une statue de la Liberté en évolution

Une statue de la Liberté en évolution

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

Le passage du Grand Cerf, abandonné puis rénové

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

La porte de Saint-Cloud, du pavillon d’octroi aux fontaines de la Seine

De l’usine électrique au Grand Pavois

De l’usine électrique au Grand Pavois

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

La Samaritaine, 150 ans d’histoire

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

L’avenue Kléber, sa parfumerie, son kiosque et son tabac

De la caserne à la ZAC Dupleix

De la caserne à la ZAC Dupleix

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Le boulevard du Temple, du cireur aux skateurs

Sous les piliers du viaduc de Passy

Sous les piliers du viaduc de Passy

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

Une rue de Longchamp moins animée qu’en 1910

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

L’avenue de Breteuil, 114 ans plus tard

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

De l’École Universelle à la pépinière d’entreprises

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Rue Desnouette, que reste-t-il du vieux Paris ?

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Le bois de Boulogne, 120 ans après

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Du village de Grenelle au quartier Beaugrenelle

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

Les Variétés-Parisiennes de la rue de la Croix-Nivert

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Hôtel du chemin de fer au Monop’

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’Ecole commerciale de la rue Armand Moisant à Novancia

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

De l’ancien théâtre de Grenelle au HBM art déco

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

Que reste-t-il du Château Tremblant, hôtel mythique du canal de l’Ourcq ?

La place de Passy traverse le temps

La place de Passy traverse le temps

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

L’étonnante perspective de la rue Fresnel

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Voyage bucolique au fil de la rue Berton

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Des abattoirs au parc Georges Brassens

Pin It on Pinterest