Sélectionner une page

Une rue de Longchamp moins commençante qu’en 1910

En presque 110 ans, la rue de Longchamp a perdu un peu de son animation commerçante, mais certaines enseignes demeurent, actualisées au goût du jour.

Située dans l’ancienne commune de Passy, la rue de Longchamp tire son nom de l’abbaye royale de Longchamp, détruite à la révolution et remplacée au 19e siècle par l’hippodrome. Dans sa partie orientale (celle qui nous occupe), elle reprend le tracé d’un chemin indiqué sur le plan de Roussel de 1730.

Vers 1910, une agitation qui pourrait aujourd’hui sembler inhabituelle anime la rue au carrefour de l’avenue Kléber. S’il est vrai que les attroupements étaient fréquents à l’époque où passaient ces photographes ambulants, ce sont les nombreuses boutiques qui créent ces attroupements de femmes, comme un jour de marché. Les accoutrements ont changé, bien sûr, comme la fréquentation. Car si la rue de Longchamp est restée commerçante, ce serait plutôt de l’autre côté de l’avenue Kléber que dans cette perspective plongeant vers la place d’Iéna.

Entre les deux prises de vues, de nombreuses différences sautent aux yeux : les façades jadis noires des bâtiments haussmanniens ont aujourd’hui été ravalées. Mais on observe aussi une continuité historique remarquable : si le Crédit Lyonnais a laissé place à une Société Générale, l’agence bancaire demeure, tandis qu’il y a toujours une pharmacie au coin droit, puis une imprimerie et une charcuterie (jadis de l’autre côté de la rue). Les posters affichés aux fenêtres du Crédit Lyonnais ont été remplacés par un distributeur de billets, tandis que l’enseigne de la pharmacie mentionnant des « prix réduits » indique aujourd’hui la date et la température avec des cristaux liquides. Sur le mur aveugle à droite, on reconnaît ces anciennes publicités, l’une pour les « liqueurs et élixir » Chartreuse, l’autre pour les grands magasins Dufayel et une troisième, dessinant trois silhouettes, difficile à identifier.

Au fond, le bâtiment qui faisait l’angle avec la villa de Longchamp a laissé place à un immeuble plus haut et plus imposant des années 70, avec balcons filants à chaque étage.

2 Commentaires

  1. Piu Eatwell

    Bonjour – est-ce que cette carte postale est à vendre?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest